LES LUNETTES DE PROTECTION

La norme générale concernant les lunettes de protection est la norme EN166 (Protection Individuelle de l’oeil, spécifications).

Cette norme spécifie, entre autres, le marquage obligatoire des branches (ou masque pour les lunettes-masques) et des oculaires.
Cette norme (avec l’EN168) spécifie également les tests de la résistance mécanique des équipements.


NORMES           DESIGNATION
EN165              Protection individuelle de l’oeil, vocabulaire.
EN166              Protection Individuelle de l’oeil, spécifi cation.
EN167              Protection individuelle de l’oeil ; méthodes d’essais optiques.
EN168              Protection individuelle de l’oeil ; méthodes d’essais autres qu’optiques.
EN169              Protection individuelle de l’oeil ; filtres pour le soudage et les techniques connexes.
EN170              Protection individuelle de l’oeil ; filtres pour l’ultra-violet.
EN171              Protection individuelle de l’oeil; filtres pour l’infrarouge.
EN172              Protection individuelle de l’oeil; filtres de protection solaire pour usage industriel.
EN172 A1         Protection individuelle de l’oeil; filtres de protection solaire pour usage industriel. Amendement A1.
EN172 A2         Protection individuelle de l’oeil; filtres de protection solaire pour usage industriel. Amendement A2.
EN175              Equipement de protection des yeux et du visage pour le soudage et les techniques connexes.
EN ISO12312-1  Protection des yeux et du visage - Lunettes de soleil et articles de lunetterie associés - Partie 1. lunettes de soleil pour usage général. (remplace l'ancienne norme EN1836).

 
EN170 N° D’ECHELON 2-1,2 - 2-1,7

Couleur : transparent, bleu, jaune ou vert.
Perception des couleurs : peut être altérée, sauf marquée « 2C-classe de protection ».
Applications spécifiques : A utiliser avec des sources qui émettent un rayonnement ultraviolet prédominant aux
longueurs d’ondes < 313 nm et lorsque l’éblouissement n’est pas un facteur important.
Cela s’applique aux rayonnements U.V.C et à la plus grande partie des U.V.B (b).
Sources spécifiques (a) :
Lampes à vapeurs de mercure à basse pression, telles que celles utilisées pour stimuler la fl uorescence ou les «lumières
noires», les lampes actiniques et germicides.
(a) les exemples sont donnés comme guide général.
(b) les longueurs d’onde de ces zones correspondent à celles recommandées par la CIE.
(c’est-à-dire, UVB : 280 nm à 315 nm – UVC : 100 nm à 280 nm)


EN172 N° D’ECHELON 5-2

Couleur : fumé.
utilisation : Comme filtre universel recommandé pour le plus de situations.
Désignation (1) :
Moyen.
(1) La désignation ne correspond pas à une traduction littérale dans les différentes éditions linguistiques de la présente
norme européenne, du fait que les fi ltres sont considérés plus ou moins sombres suivant les intensités d’éclairage usuelles
rencontrées dans les pays concernés.

EN172 N° D’ECHELON 5.3-1

Couleur : fumé
utilisation :
Dans les régions tropicales ou subtropicales pour l’observation du ciel, en haute montagne pour les surfaces neigeuses, les
plans d’eau et de sable, les carrières de chaux et de craie.
Désignation (1) :
Très foncé
(1) La désignation ne correspond pas à une traduction littérale dans les différentes éditions linguistiques de la présente
norme européenne, du fait que les fi ltres sont considérés plus ou moins sombres suivant les intensités d’éclairage usuelles
rencontrées dans les pays concernés.


Le marquage des oculaires devra contenir l’information technique appropriée présentée comme suit :
• Numéro d’échelon • Identifi cation du fabricant • Classe optique • Symbole de résistance mécanique (s’il y a lieu) (symbole FT ou BT)
• Symbole de résistance à l’arc électrique de court-circuit (s’il y a lieu) (symbole 8)
• Symbole de non-adhérence du métal fondu et de la résistance à la pénétration des solides chauds (s’il y a lieu) (symbole 9)
• Symbole de résistance à la détérioration des surfaces par les fi nes particules (s’il y a lieu) (symbole K)
• Symbole de la résistance à la buée………..N (s’il y a lieu)
• Symbole de facteur de réfl exion renforcée (s’il y a lieu) (symbole R)
• Symbole d’oculaire d’origine ou de remplacement (facultatif) (symbole O ou )
• En outre l’oculaire peut comporter une marque de certifi cation et un repère pour faciliter le montage correct d’oculaires feuilletés

 

Le marquage de la monture devra contenir l’information technique appropriée présentée comme suit :
• Identification du fabricant • Numéro de la présente norme européenne = EN166 • Domaine(s) d’utilisation (s’il y a lieu)
• Symbole de solidité renforcée/ résistance aux particules lancées à grande vitesse/ Températures extrêmes (s’il y a lieu)
• Symbole indiquant que le protecteur est conçu pour une petite tête (s’il y a lieu) (symbole H)
• Numéro d’échelon d’oculaire le plus élevé avec la monture (s’il y a lieu)
En outre le marquage des montures peut comporter une marque de certification.